La grâce de l’inutile

 

Chill_outTemps d’été : temps de repos, de découverte, ou de travail, c’est selon. Mais quoi qu’il arrive, temps lié aux vacances, à quelque chose d’autre, de vacant, de libre.

Me trotte dans la tête ces lignes du frère Thomas Merton : « Pourquoi ne sommes-nous pas heureux ? A cause de notre servilité – parce que nous sommes inféodés au faire, à la rentabilité. Tout est vide parce que c’est utile. Nous n’avons pas encore redécouvert l’utilité primordiale de ce qui n’est pas utile » [1] . Continue reading

Célébration méditative du Vendredi Saint à l’Eglise luthérienne Saint-Jean

 

DSC_0203 (640x427)Méditations par le pasteur Denis Heller (paroisse réformée de l’Annonciation)

 

Lecture de Jean 18 v 1 à 27 – Première méditation : « Jésus le Nazoréen »

Au travers de cette célébration du Vendredi saint de type méditatif, nous voilà placés à l’écoute des récits de la passion.  Pas à pas, nous suivrons Jésus dans les différentes étapes qui le conduisent à la crucifixion. Nous pourrions nous contenter d’être de simples auditeurs, des auditeurs libres, libres de tout engagement, de toute appropriation ; simples spectateurs d’une scène jouée d’avance dont nous connaissons par cœur le déroulé et le final. Pour renouveler notre écoute, aiguiser notre attention et notre regard, je vous propose dans ce cheminement méditatif, de nous arrêter un instant, à chacune de ses étapes, sur la manière dont Jésus est désigné, désigné bien sûr par l’auteur de l’Évangile de Jean mais aussi désigné par les différents acteurs de la tragédie. La façon dont nous nommons le prochain, en dit long sur notre relation à lui, sur ce que nous reconnaissons de lui, en lui, sur ce qu’il est pour nous, qui plus est ici lorsqu’il s’agit de Jésus. Continue reading

Bonne année 2017, dans la lumière !

 

vitrail-taize« Ne cherche pas Dieu au ciel.Tu ne l’y trouveras pas. Le ciel est devenu vide de lui. Cherche-le sur la terre où il se tient caché et crucifié. A ta porte. » (Martin Luther, in Gorgées d’Évangile, p. 29).

C’est cela, le miracle de Noël : Dieu vient, en Christ, faire en nous sa demeure, pour que triomphe à jamais la lumière sur les ténèbres.

Puisse cette nouvelle année être illuminée de cette Présence, qui peut tout bouleverser.

Puisse cette année 2017, année des 500 ans de la Réformation, nous renouveler dans la confiance, l’espérance et l’amour.

Puisse la fraternité n’être pas seulement un mot écrit aux frontons de nos édifices publics, mais le ressort secret de toutes nos actions.

Le pape François commémore les 500 ans de la Réformation !

 

lund31oct2016Qui aurait pu imaginer que les catholiques commémorent la Réformation avec les protestants ?

Lundi 31 octobre vit l’ouverture des commémorations, en Suède, à l’occasion des 500 ans de la Réformation. L’évènement était déjà en soi important. Mais un petit détail vint lui donner une portée considérable : la participation du Pape François à la cérémonie d’ouverture.

Pour la toute première fois, des catholiques et des luthériens ont commémoré ensemble, à l’échelle mondiale, l’anniversaire de la Réforme.

Continue reading