Luther, vu par… Marianne Carbonnier-Burkard

 

Marianne Carbonnier-Burkard est maître de conférences honoraire à l’Institut protestant de théologie, vice-présidente de la Société d’histoire du protestantisme français.


1517-2017: Luther pour mémoire ? [1]

 Luther Playmobil« Pour mémoire » : c’est ce que l’on dit d’une chose de peu d’importance, à titre de rappel, en passant (au passage), sans s’attarder. Cette année 2017, l’expression paraît peu appropriée s’agissant de  Luther – et plus largement de la Réforme protestante du XVIème siècle, et superflu le point d’interrogation. En effet, la mémoire de Luther est partout, dans les livres, les colloques, les conférences, et même en figurine de Playmobil. A moins que « pour mémoire » ne suggère un mouvement d’humeur face à l’excès de mémoire, d’où un service minimum.

Entre l’impératif de commémoration et le désir d’y échapper, les questions surgissent : d’abord, si 500ème anniversaire il y a,  même, dit-on, « jubilé », quel sens a la date de 1517 ? Ensuite, ce jubilé, identifié au personnage de Luther et synonyme de division de l’Eglise, n’est-il pas embarrassant ? Je me propose de présenter successivement ces deux questions, avant de plaider pour la commémoration de 1517. Continue reading