Page 2 sur 912345Dernière page »

Les concerts de Saint-Jean

 

poster-concertoCantate pour la fête de la Quinquagésime

Samedi 10 février à 18h,

l’Ensemble Via Luce poursuit sa découverte des cantates de Bach avec les cantates BWV 22 « Jesus nahm zu sich die Zwölfe »  et 23 « Du wahrer Gott und Davids Sohn« ,

avec en complément de programme le concerto pour contrebasse de Serge Koussevitzky op. 3.

Entrée libre et participation aux frais

Semaine de prière universelle pour l’Unité des chrétiens

 

Visuel2018_UCLa «Semaine de prière universelle pour l’Unité des chrétiens» dans sa cuvée 2018 a commencé autour du thème : Le Seigneur est ma force et ma louange. Il est mon libérateur. Ce thème est issu du cantique de Moïse et Myriam en Exode 15. Ce chant de louange célèbre la libération de l’esclavage en Égypte et la victoire de la main de Dieu sur les ennemis des Hébreux.

Nous l’avons inaugurée le jeudi 18 janvier par une veillée de prière en l’église catholique Saint-Ignace, rue de Sèvres, en partenariat avec l’église réformée de Pentemont-Luxembourg.

Le samedi 27, le pasteur Jean-François Breyne donnera l’homélie lors de la messe de 18 h 30 en l’église Saint-Pierre du Gros Caillou.

En retour, le père Richard Escudier, curé de cette paroisse, viendra prêcher lors du culte du dimanche 28 à Saint-Jean.

Jeudi soir, l’envoi a été donné par notre pasteur autour des 3 verbes qui fondent les Exercices spirituels d’Ignace de Loyola (nous étions chez des jésuites…) : Continue reading

Une prière, de nombreuses traductions

 

IMG_0196«  Ne nous laisse pas entrer en tentation » – Mais on nous a changé le Notre Père ! Pourtant, on a toujours dit comme cela  !
Eh bien, en fait  non !

Avant 1966, dans les églises francophones issues de la Réforme, nous disions pour la demande  « ne nous conduis pas  (ou ne nous induis pas) dans la tentation », voire parfois même : « et ne nous laisse pas succomber à la tentation ». Continue reading

Jésus en colère – Nuit de la Parole

 

Samedi 25 novembre, Jean-François Breyne participait à la Nuit de la Parole au Temple des Batignoles.

Six pasteurs, reflets de la pluralité de notre Eglise, entrecoupés par des intermèdes artistiques et conviviaux , ont répondu à la question : « Protester : oui, mais POUR quoi ? »

Jean-François a prêché sur Marc 1, versets 40 et suivants.
Voici sa prédication, Jésus en colère. Continue reading

« Ne nous laisse pas entrer en tentation » – Prédication de Jacques-Noël Pérès

 

Dimanche 3 décembre 2017, 1er dimanche de l’Avent, nous utilisions pour la première fois la nouvelle traduction du Notre Père, recommandée par l’EPUdF. A cette occasion, le pasteur Jacques-Noël Pérès prêchait à Saint-Jean. Dans sa prédiction sur Esaïe 63,16–64,7 (texte complet ci-dessous), il nous donne l’occasion de mieux comprendre cette nouvelle traduction… et l’ancienne. 

 

Jacques Noel Pérèsvv. 63, 16b-17a : « C’est toi, Seigneur, qui es notre Père, notre Rédempteur depuis toujours, c’est là ton nom. Pourquoi nous fais-tu errer, Seigneur, loin de tes chemins, et endurcis-tu nos cœurs qui sont loin de te craindre ? »

Ces deux versets que je viens de relire posent, non point deux questions au lien certes ténu entre elles, mais plutôt une question double, dont les deux éléments soit se complètent, soit s’excluent l’un l’autre. Ce qui me conduit à cette constatation, c’est l’emploi de deux mot qui paraissent dès le prime abord contradictoires : Père et endurcir, qui ont pour décalque dans ces mêmes versets toujours, Rédempteur et faire errer. « C’est toi, Seigneur, qui es notre Père, notre Rédempteur […]  Pourquoi nous fais-tu errer, Seigneur, loin de tes chemins, et endurcis-tu nos cœurs ? » Quoi ? Un Père aurait-il pour tâche et même pour devoir d’endurcir le cœur de ses enfants ? Quoi ? Le Rédempteur est-il celui, non qui sauve, mais qui égare ? Continue reading

Concert de Noël avec l’Ensemble Via Luce

 

Concert Via Luce 20171209Nous retrouvons l’ensemble Via Luce à Saint-Jean pour un concert de Noël samedi 9 décembre à 20h30.

L’Ensemble Via Luce poursuit sa découverte des cantates de Bach avec la cantate BWV 70a « Wachet! betet! betet! » et la cantate 91 « Gelobet seist du, Jesu Christ » pour le deuxième dimanche de l’Avent.

Au programme également : des œuvres de Buxtehude et Rosetti. Continue reading

Connaissez-vous le protestantisme hongrois ?

 

reformaciologo-500Si comme moi, vous êtes curieux de l’Histoire du protestantisme et partagez un faible pour la Hongrie, cette exposition est faite pour vous !

Le centre culturel hongrois de Paris présente une exposition sur la Réforme en Hongrie, aussi bien luthérienne que calviniste ou unitarienne. Des cartes, une riche iconographie (portraits, objets du culte, églises, lycées…) donnent un aperçu de la très riche histoire du protestantisme hongrois.

Car le saviez-vous ? Tout le pays a été façonné, jusqu’à nos jours, par la Réforme. Continue reading

Page 2 sur 912345Dernière page »